Parler peut sauver

Deux hommes discutent au vestiaire du centre de squash

Jeune couple en train de parler.

La plupart des personnes qui ont des pensées suicidaires sont en souffrance depuis très longtemps. Cette longue phase douloureuse entrave leur habituelle capacité d’action et de réflexion.

Il peut arriver que de petits incidents, anodins en apparence, se soldent par une tentative de suicide, comme une goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il peut donc être utile lorsque l’on se sent serein, de réfléchir concrètement à ce que l’on peut faire, lorsque les douleurs et la souffrance semblent s’aggraver et que l’espoir d’une amélioration s’amenuise. L’une des solutions possibles est d’établir un plan d’urgence.

Se préparer aux périodes d’extrême souffrance.

Un plan d’urgence est un accord par lequel on s’engage à ne s’infliger aucun mal pendant une période définie. Il doit contenir des conseils pratiques sur l’attitude à adopter en cas de crise pour pouvoir rétablir le contrôle de la situation. Ces conseils doivent être réalistes et applicables dans votre cas.

Comment élabore-t-on un plan d’urgence?

On peut élaborer soi-même un plan d’urgence. Il est préférable de le rédiger avec une personne de confiance, un ami très proche, un membre de la famille, le généraliste... En cas de crise, cette personne sera informée de l’activation du plan d’urgence. Si vous avez mis en place un réseau d’aide, vous pouvez transmettre ce document à toutes les personnes en faisant partie.

Ce plan doit être conçu quand on se sent bien et qu’on a les idées claires. Il est rédigé et conservé dans un endroit facile d’accès. Les points suivants font partie d’un plan d’urgence:

  1. J’active ce plan d’urgence, lorsque:
  2. Je concentre maintenant mes pensées sur:
  3. J’évite tout cela jusqu’à ce que je me sente de nouveau bien:
  4. Voilà ce que j’entreprends maintenant:
  5. Je m’adresse à cette personne/ces personnes:
  6. Si tout ce que j’ai essayé jusqu’à présent s’avère inutile, je contacte l’un des numéros suivants:
  7. Je promets de respecter ce plan et de ne pas attenter à mon intégrité physique. Signature et, le cas échéant, nom de la personne de confiance informée de l’activation.

Comment le plan d’urgence est-il mis en œuvre?

Le plan d’urgence doit toujours être appliqué lorsque les situations figurant au point 1 se produisent. Idéalement, vous préviendrez une ou plusieurs personnes de confiance que vous avez activé le plan et discuterez avec elles des mesures du plan que vous devez appliquer et du moment de sa mise en œuvre.

Téléchargez le plan d’urgence

Plan d’urgence à remplir à la main ou à l’écran. Avec des explications et des exemples.

plan_d_urgence.pdf

Télécharger

Top